cancel
Showing results for 
Search instead for 
Did you mean: 

E3 2017 : Michael Condrey de Sledgehammer Games évoque le retour aux sources du Multijoueur de Call of Duty: WWII

Nous sommes allés dans les coulisses pour en apprendre plus sur les Divisions, les cartes, le mode Guerre et bien d'autres choses

By Alexis Démurger on July 12, 2017 PR Specialist
Level 13

CallofDuty_WWII_E3_Screen_05wm.jpg

Nous sommes nombreux à nous interroger à propos des Divisions. Comment l'équipe a-t-elle décidé de complètement changer le système de création de classe pour ce jeu ?

En voulant revenir aux racines Call of Duty, à savoir la 2ème Guerre Mondiale, nous avons pu analyser tous les aspects du Multijoueur et décider comment redéfinir l'expérience de création de classe. Durant la 2ème Guerre Mondiale, ce sont des gens normaux, comme vous et moi, qui se sont enrôlés dans l’armée et qui ont participé au conflit.

Les Divisions sont notre manière de permettre aux joueurs de s'impliquer, et de leur donner de vrais choix à faire, qui auront un impact sur leur expérience de jeu. Dans chacune des cinq Divisions, les joueurs auront accès à des armes et à des compétences spécifiques. Une fois enrôlé, vous commencerez par un entrainement dans le Quartier Général. Dès lors, vous obtenez votre équipement et l'arme emblématique de la Division, ce qui est déjà un moyen de vous identifier à votre personnage.

Nous voulons que votre personnage dans Call of Duty soit une partie importante de votre expérience de jeu, et que vous puissiez vous investir dans le jeu à travers lui. Le fait qu’il vous représente au sein du Quartier Général, le nouveau hub social du jeu, doit être une expérience puissante et qui a un sens.

 Je sais que l'équipe travaille encore sur le jeu, mais quand vous y jouez, quelle Division choisissez-vous ?

Ce qui est super, c'est que les joueurs vont jouer au sein de plusieurs Divisions et monter de niveau dans chacune d'elles. Ils joueront ensuite ce qui leur semble le plus approprié en fonction de la carte et du mode de jeu. La Division dans laquelle je joue le plus en ce moment, c'est la Division aéroportée. J'adore cette Division, car vous y disposez d'un silencieux en compétence d'arme. Vous êtes rapide et vous avez un pistolet-mitrailleur à la cadence de tir élevée, comme le M1928. C'est super pour moi, car j'adore foncer au cœur de l'action. C'est ma Division par défaut sur la carte de la Pointe du Hoc. 

CallofDuty_WWII_E3_Screen_07wm.jpg

Est-ce que le Quartier Général propose des fonctions qui vont attirer à la fois les joueurs de la Campagne et du mode Multijoueur ?

Le Quartier Général est le point de départ et le point d'arrivée de vos parties en Multijoueur, et c'est la première fois dans la série que cela vous permet en même temps de partager des choses avec la communauté. Votre officier de réquisition vous proposera des défis quotidiens et hebdomadaires. Et vous serez informés par l'officier du courrier, de ce qui se passe dans le jeu et dans la communauté. Vous y trouverez aussi un classement qui permet de suivre les performances et la progression des autres joueurs. L'idée, c'est qu'en allant au Quartier général, vous pourrez avoir des défis qui vous enverront jouer parfois en mode Zombie et parfois en mode Guerre, mais qui vous demanderont aussi de vous entraîner sur le champ de tir ou de participer à une autre activité dans le jeu.

Nous voulons offrir un lieu où vous commencez et terminez toutes vos activités, peu importe dans quel mode vous décidez de jouer. Vous pouvez être au Quartier Général en train de discuter avec vos amis, puis rejoindre une partie en mode Guerre, et lancer une partie Zombie dès votre retour. 

CallofDuty_WWII_E3_Screen_04wm.jpg

 Les deux cartes présentées aux joueurs lors de l'E3 sont la Pointe du Hoc et Ardennes, qui sont des lieux emblématiques de la 2ème Guerre Mondiale. Comment l'équipe a-t-elle choisi les lieux pour les cartes multijoueur ?

Nous voulions des lieux emblématiques, et il fallait qu'ils reflètent les combats intenses et héroïques qui s'y sont déroulés. Nous voulions également montrer l'étendue du théâtre européen. Ardennes sert de décor à la Bataille des Ardennes, où de nombreux soldats se sont battus et sont morts en plein cœur de la forêt. En arrière-plan, vous pouvez voir les célèbres pièges à chars « Dents de dragon », installés le long de la ligne Siegfried allemande.

La Pointe du Hoc fut une autre bataille incroyable, au cours de laquelle les Rangers de l'armée américaine ont dû escalader les falaises à pic pour capturer une position stratégique qui surplombait les plages du débarquement en Normandie. Nous voulions des lieux emblématiques, que les gens puissent vraiment associer à la 2ème Guerre Mondiale, comme Gibraltar, Paris ou même les limites du Front de l'Est. Et nous voulions aussi proposer aux joueurs des expériences de jeu différentes, avec des lieux qui permettent d'essayer différentes stratégies. La carte du Gustav par exemple, que vous pouvez apercevoir dans la bande-annonce, est une carte un peu plus ouverte. Cette carte avantage la Division Blindée avec leurs fusils-mitrailleurs, ou la Division de Montagne, avec leurs fusils de précision.

Nous avons été sur place, marché dans les trous d'obus des Ardennes, escaladé les rochers de Gibraltar, visité les côtes normandes. Je ne sais pas si nous aurions pu vraiment capturer l'essence de ces cartes si nous n'avions pas nous aussi marché dans les traces des soldats de la 2ème Guerre Mondiale.

 À l'E3, les joueurs ont pu essayer le mode Guerre. C'est une toute nouvelle expérience, qui va bien au-delà du mode multijoueur traditionnel. Comment l'équipe a-t-elle décidé de créer ce mode ?

 Il y a un peu moins de trois ans, nous discutions du niveau Jour-J de la Campagne.  Nous pensions que c'était un tel moment de la 2ème Guerre Mondiale qu'il devait être dans le jeu. Et je me souviens qu'on s'est dit : « Imaginez si on pouvait vivre le Jour-J du point de vue de l'Axe ? ». C'est de là que vient l'idée de permettre aux joueurs de découvrir en multijoueur des batailles-clés, mais aussi en choisissant leur camp. Nous avons commencé par faire des tests et c'était vraiment très intéressant, très amusant. Nous travaillons avec Raven sur ce projet, et nous avons encore beaucoup de contenu qui arrive pour le mode Guerre. Nous sommes impatients que les fans puissent l'essayer. 

CallofDuty_WWII_E3_Screen_06wm.jpg

 Qu'avez-vous pensé quand vous avez vu des joueurs essayer le jeu pour la première fois ? 

C'était très excitant pour tout le monde chez Sledgehammer Games d'être à l'E3 pour Call of Duty: WWII, et c'était très important pour nous que des fans puissent essayer le mode multijoueur pour la première fois. Quand j'ai vu la bande-annonce, le stand et les files d'attentes des joueurs qui attendaient de jouer, j'avais le sourire d'un gosse à Noël. Je suis très heureux que nos fans aient pu vivre l'expérience WW2 avec nous, et je tiens à remercier tout le monde chez Activision et au studio qui ont fait tant d'efforts pour développer le jeu ou pendant le. Les retours sont incroyables, et il y a encore beaucoup de choses à venir dans les prochains mois.

 

Pour en savoir plus sur Call of Duty: WWII, allez sur CallofDuty.com/WWII et suivez @CallofDuty et @SHGames sur Twitter.


 

 

Comments

Related Articles